#KeringForWomen : comment Kering agit pour les femmes

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, découvrez les actions menées par le Groupe en faveur des femmes, au sein de l’entreprise comme dans la société.

Promouvoir la diversité et développer les talents féminins

Chez Kering, nous pensons que la diversité est source de créativité et d’innovation, et donc de performance économique. Un accent particulier est mis sur l’égalité professionnelle entre femmes et hommes. Le Groupe veille à diffuser une culture de l’égalité à tous les niveaux de son organisation.

Lancé en 2010, le programme Leadership et Mixité a pour objectif de favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilité et de garantir l’égalité des opportunités tout au long de la carrière. Ce programme se décline en trois types d’actions prioritaires :

1/ Diffuser une culture d’égalité et d’inclusion au sein du Groupe au travers d’actions de sensibilisation menées tout au long de l’année. 

2/ Développer les talents féminins à travers des programmes dédiés, notamment des sessions de mentoring pour favoriser l’accès des talents féminins aux positions de top-management. Le Groupe participe également aux Programmes de leadership féminin EVE et Jump.

3/ Encourager l’équilibre des temps de vie au travers d’un cadre commun à tous les collaborateurs qui renforce le bien-être au travail et l’égalité entre les salariés. En 2017, le Groupe a présenté sa nouvelle politique parentalité, qui garantit un minimum de 14 semaines payées à 100% pour le congé maternité ou adoption et de 5 jours payés à 100% pour le congé paternité ou partenaire – et ce, dans le monde entier. De nombreuses initiatives existent également au sein des différentes Maisons et entités de Kering: télétravail, horaires flexibles, solutions de garde d’enfants, etc.  

Les efforts et la constance de l’engagement de Kering sont reconnus : en 2016, le Groupe a obtenu le Gender Equality European & International Standard (GEEIS) pour ses entités Corporate en Europe, qui certifie l’exemplarité de Kering en matière d’égalité Femmes/Hommes. En 2017, Kering a été classé 24ème du classement Thomson Reuters Diversity & Inclusion Index, qui recense plus de 4000 sociétés internationales.
Aujourd’hui, les femmes représentent 51% des managers du Groupe, 58% de l’effectif total, 29% du Comité exécutif et 64% du Conseil d’Administration, faisant de Kering l’une des sociétés les plus féminisées du CAC40. Notre objectif : atteindre la parité hommes-femmes et l’égalité de salaire, à tous les niveaux de hiérarchie dans le Groupe à l’horizon 2025.
 

Mettre en lumière la contribution des femmes à l’industrie cinématographique

Lancé en 2015, le programme Women in Motion part d’un constat : les femmes sont sous-représentées ou désavantagées dans le cinéma – qu’elles soient derrière ou devant la caméra. Le programme vise donc à favoriser la prise de conscience de la sous-représentation des femmes et des difficultés auxquelles elles doivent faire face dans cette industrie, qui a valeur de symbole et peut être un moteur de changement. Il s’agit donc de valoriser et encourager la contribution des femmes au cinéma pour faire changer les perceptions et les comportements.

Organisé en partenariat avec le Festival de Cannes, le programme Women in Motion repose sur deux piliers : les Talks, qui permettent à de grandes personnalités de confronter leurs expériences et leurs points de vue autour de la question de la contribution des femmes au cinéma, et les Prix Women in Motion, décernées chaque année à une personnalité emblématique ainsi qu’à un jeune talent féminin. 26 Talks ont déjà été organisés au sein du Festival de Cannes pour partager des expériences inspirantes et promouvoir l’égalité Femmes/Hommes au sein du secteur, faisant intervenir des personnalités reconnues telles que Jodie Foster, Diane Kruger, Robin Wright, Salma Hayek Pinault, Juliette Binoche, Susan Sarandon, Geena Davis, Isabelle Huppert, Chloë Sevigny, Agnès Varda ou encore Frances McDormand.

Pour renforcer la visibilité du programme et diffuser son combat le plus largement possible, Kering étend constamment sa portée, en organisant des Talks à l’international – à Tokyo, Shanghai ou New York, par exemple – ainsi qu’en nouant des partenariats avec d’autres acteurs majeurs de l’industrie cinématographique, comme UniFrance ou encore le Sundance Institute. Depuis 2016, Women in Motion s’est également inscrit au programme des Rencontres de la photographie d’Arles, à travers la création d’un Prix en partenariat avec le magazine Madame Figaro.

Pour aller plus loin, visitez le site de Women In Motion
 

Lutter contre les violences faites aux femmes

Une femme sur trois dans le monde est victime de violences au cours de sa vie. Depuis bientôt 10 ans, la Fondation Kering lutte contre ces violences en déployant trois types d’action : elle soutient des ONG locales, accompagne des entrepreneurs sociaux et organise des campagnes de sensibilisation.

La Fondation travaille main dans la main avec des ONG qui mettent les femmes victimes de violence au cœur de leurs programmes. Pour adapter ses actions le plus efficacement possible au contexte local, la Fondation centre ses initiatives sur les trois zones géographiques d’implantation du Groupe et cible une cause sur chacune d’elles : les violences sexuelles sur le continent américain, les pratiques traditionnelles néfastes en Europe de l’Ouest et les violences conjugales en Asie. La Fondation développe également des programmes spéciaux pour soutenir les femmes réfugiées et migrantes, particulièrement exposées aux violences.

Elle accompagne également des entrepreneurs sociaux qui ont su allier modèle économique durable et solution à des problématiques concrètes. En 2018, la Fondation soutiendra ainsi 7 projets incluant, entre autres, une application numérique facilitant l’accès des femmes victimes de violences au dépôt de plainte, une entreprise visant l’insertion économique et sociale de demandeuses d’asile, ou encore un projet de groupes de parole autour du comportement d’hommes violents.

La sensibilisation est également un axe fort du programme de la Fondation. Pour donner une visibilité à un sujet qui reste encore trop souvent tabou, elle produit des campagnes grand public. A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre 2017, la 6ème édition de la campagne White Ribbon For Women ciblait ainsi en priorité la génération Z et plus particulièrement les jeunes hommes. La signature #ICouldHaveBeen les invitait à indiquer le prénom féminin qu’ils auraient pu porter s’ils avaient été une fille et à prendre ainsi conscience que leur vie aurait pu être impactée par la violence. Plus de 2,1 milliards de personnes ont été potentiellement touchées par cette campagne.

 

« Partout dans le monde où existent des atteintes à l'intégrité ou à la dignité de la femme, je considère que chacun d’entre nous porte une responsabilité particulière. Engagé de longue date dans des actions de solidarité, je souhaite que Kering soit aux côtés des femmes à travers le monde. »
 

François-Henri Pinault, Président de la Fondation Kering


Pour aller plus loin, visitez le site de la Fondation Kering et suivez la Fondation sur Twitter.