Women in Motion

 
 
 
Lancé officiellement lors de la 68ème édition du Festival de Cannes du 13 au 24 mai 2015, le programme Women in Motion, développé conjointement par Kering et le Festival de Cannes, a pris de nouveau ses quartiers à Cannes du 11 au 22 mai 2016.
 
Women in Motion vise à soutenir les femmes du cinéma, à rendre leur contribution plus visible, et à susciter une plus grande prise de conscience quant à la nécessaire diversité de l’industrie cinématographique.
 
En 2015, les Talks Women in Motion avaient accueilli de nombreux professionnels de l’industrie du cinéma afin d’échanger sur la place et la contribution des femmes dans le 7ème art. Les prix d’honneur Women in Motion avaient été décernés à Jane Fonda ainsi qu’à la productrice indépendante Megan Ellison. 
 
L’édition 2016 des Talks Women in Motion était l’occasion d’enrichir le débat des témoignages d’intervenants issus d’autres disciplines. La deuxième édition a été également marquée par la remise des prix Women in Motion, dont la vocation est de célébrer et d’encourager les talents féminins du 7ème art. 
 
Kering, Women in Motion 2016 Festival de Cannes
 

« Je suis fier que Women in Motion puisse cette année encore figurer à l’agenda d’un événement aussi incontournable que le Festival de Cannes. 
En 2015, Women in Motion s’est révélé être une tribune puissante en soutien aux femmes du 7ème art. 
Avec Women in Motion, et d’autant plus cette année durant laquelle nous accompagnerons concrètement plusieurs réalisatrices, nous faisons un pas de plus vers une prise de conscience réelle et vers des changements tangibles en faveur d’un cinéma plus représentatif de la richesse et de la diversité de nos sociétés. »

François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering

                                              Kering, partenaire officiel du Festival de Cannes

 

                               Women in Motion - Kering
Women in Motion, une invitation à découvrir le cinéma sous le prisme féminin

L’objectif du programme Women in Motion est de susciter le débat et de nourrir la réflexion sur la place des femmes dans l’industrie du cinéma, que ce soit devant ou derrière la caméra.
Lancé en mai 2015 par le biais d’un partenariat entre Kering et le Festival de Cannes, Women in Motion est partie intégrante du programme officiel du Festival de Cannes.

Le programme repose sur deux piliers : les Talks, une série d’entretiens ouverts autour d’un ou plusieurs invités, durant toute la durée du Festival, afin de créer un espace de réflexion et d’échange sur la question des femmes dans l’industrie du cinéma, sous ses multiples facettes ; et les prix Women in Motion, deux récompenses décernées chaque année à une personnalité emblématique et à un ou plusieurs jeunes talents lors du « Dîner de la Présidence » du Festival de Cannes.
 

 

Les Talks Women in Motion : échanger sur le rôle et l’importance des femmes dans le cinéma

  • Organisés en matinée pendant toute la durée de la compétition, les Talks Women in Motion ont ouvert cette année leurs portes à des invités issus d’autres disciplines, afin d’enrichir la discussion autour de la place et la contribution de la femme dans l’industrie du cinéma, mais également d’aborder les solutions à envisager pour faire évoluer la profession vers une meilleure représentativité.
  • Lors de la première édition des Talks Women in Motion en 2015, de nombreuses personnalités, hommes et femmes, avaient accepté l’invitation au débat : Isabella Rossellini, Claire Denis, Salma Hayek Pinault, Matthias Schoenaerts, Melvil Poupaud, Isabelle Huppert, Sylvie Pialat, Agnès Varda, Thierry Frémaux, Frances McDormand ou encore Deniz Gamze Ergüven, s’étaient ainsi exprimés sur le sujet des femmes et du 7ème art, lors d’une série d’entretiens ouverts aux journalistes et professionnels de l’industrie. 
  • Organisé par Kering et le Festival de Cannes pour la deuxième année consécutive, le programme Women in Motion a réuni durant dix jours de nombreuses personnalités du monde du cinéma autour de la question des femmes et du 7ème art : représentation, visibilité, contribution, inégalités salariales, difficultés de financement, solutions à mettre en place ; de nombreux thèmes ont été abordés lors de l’édition 2016 des Women in Motion Talks qui a accueilli plus de 500 invités. Parmis les invités figuraient l’actrice, réalisatrice et productrice Jodie Foster, les actrices Juliette Binoche, Geena Davis et Susan Sarandon, la réalisatrice Houda Benyamina, qui a depuis été primée d’une Caméra d’Or à Cannes pour Divines, l’actrice chinoise Chris Lee, l’actrice, réalisatrice, ex-mannequin et styliste Chloë Sevigny,  la réalisatrice, productrice et scénariste Lisa Azuelos, la Présidente de la Women’s Foundation à Hong-Kong, Su-Mei Thompson ou encore Francine Raveney d’EWA – European Women’s Audiovisual Network

Les Prix Women in Motion : célébrer les talents féminins

  • En parallèle des Talks, le 69ème Festival de Cannes marquait le lancement officiel des deux prix Women in Motion. En 2015, pour célébrer le lancement de Women in Motion à Cannes, deux Prix d’Honneur avaient récompensé l’actrice, productrice et philanthrope engagée Jane Fonda, lauréate de deux Oscars de la meilleure actrice, ainsi que la productrice indépendante Megan Ellison, chacune emblématiques d’une génération du cinéma.
  • En 2016, les Women in Motion Awards ont été décernés aux actrices Geena Davis et Susan Sarandon, réunies à Cannes pour les 25 ans du film culte Thelma & Louise, ainsi qu’aux trois jeunes réalisatrices Leyla Bouzid, Gaya Jiji et Ida Panahandeh. En 2016, le premier prix Women in Motion sera remis à Geena Davis et Susan Sarandon pour leur apport au 7ème art et à la cause des femmes. Les prix Women in Motion ont été remis le dimanche 15 mai 2016, au cours du « Dîner de la Présidence » du 69ème Festival de Cannes, donné par François-Henri Pinault, Pierre Lescure et Thierry Frémaux. 

KERING WOMEN IN MOTION 2016

L’expression d’un engagement de longue date en faveur des Femmes et du Cinéma

Kering et le Cinéma

  • Financement de films, restauration d’œuvres, production de documentaires, ou encore soutien à des réalisateurs et à des longs-métrages : le Groupe et sa Fondation d’entreprise ont souvent apporté leur soutien à la réalisation de films engagés tels Fleur du Désert de Sherry Hormann (2009), Home de Yann-Arthus Bertrand (2009), Brave Miss World de Cécila Peck (2013), La Glace et le Ciel de Luc Jacquet (2015).
  • Kering est aussi partenaire de l’Ecole de la Cité, qui fait partie de La Cité du Cinéma de Luc Besson, depuis son lancement en 2012.
  • Enfin, par le biais de ses marques, Kering a également apporté son soutien à des institutions et festivals de cinéma de premier plan, tels que le Tribeca Film Institute (New York), Britdoc (Londres), le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) ou encore le Festival Lumière (Lyon).

Kering et les Femmes

  • Kering est engagé depuis de nombreuses années auprès des femmes, notamment par le biais de la Fondation d’entreprise Kering, créée et présidée par François-Henri Pinault, Président-Directeur général du Groupe, ou encore de l’initiative Chime for Change pour l’autonomisation des femmes et des filles à travers le monde, lancée par Gucci.