Finance
mercredi 28 juillet 2021

Très forte croissance de l'activité - Chiffre d'affaires semestriel nettement supérieur à 2019 - Vif rebond du résultat, des marges et du cash-flow

 

Chiffre d’affaires du Groupe : 8 047,2 M€
+49,6% en données publiées, +54,1% en comparable

Résultat opérationnel courant : 2 237,0 M€, soit +134,9%
Marge opérationnelle courante à 27,8%
Résultat net part du Groupe : 1 479,0 M€
Résultat net part du Groupe récurrent  : 1 477,4 M€
 

 



«Kering a réalisé d'excellentes performances au premier semestre et renoue avec une trajectoire de croissance forte et rentable. Toutes nos Maisons ont contribué au fort rebond du chiffre d’affaires, qui dépasse significativement son niveau de 2019, avec une forte accélération au second trimestre. Tout en retrouvant un niveau de profitabilité élevé et en capitalisant sur la désirabilité de nos marques, nous intensifions le rythme de nos investissements dans nos Maisons et nos initiatives stratégiques, notamment pour renforcer l’exclusivité et le contrôle de notre distribution. Dans un environnement qui peut évoluer rapidement, les équipes ont démontré leur capacité d’adaptation et nous disposons des atouts, des moyens et de la stratégie appropriés pour poursuivre notre parcours avec succès.» 

 

François-Henri Pinault, Président-Directeur général

 

 

 

 

-   Le chiffre d’affaires du Groupe rebondit fortement au premier semestre 2021, à +54,1%, et est en croissance de +8,4% par rapport à la même période de 2019, en données comparables.


o    Au deuxième trimestre 2021, la croissance du chiffre d’affaires poursuit son accélération, à +95,0% en comparable, et à +11,2% par rapport au deuxième trimestre 2019.


o    L’activité du réseau de distribution en propre, qui inclut l’e-commerce, est très soutenue, à +97,9% en comparable au deuxième trimestre, portée en particulier par l’Amérique du Nord (+263%) et l’Asie-Pacifique (+53%). 

 

-    Multiplié par plus de 2,3 par rapport à 2020, le résultat opérationnel courant s’approche du niveau du premier semestre 2019. La marge opérationnelle courante progresse de plus de 10 points pour atteindre 27,8%, portée par le rebond de la performance de toutes les Maisons. 

 

-    Le cash-flow libre opérationnel atteint un niveau record, à 2 353,9 millions d’euros.

 


 Résultat net part du Groupe récurrent : résultat net part du Groupe des activités poursuivies hors éléments non courants.

 

 

 

 

 

Contribution de toutes les Maisons à la performance du Groupe

 

 

Au premier semestre 2021, les Maisons de Kering enregistrent un chiffre d’affaires de 7 708,0 millions d’euros, en forte hausse, à +48,9% en données publiées et +53,3% en comparable. La croissance par rapport au premier semestre 2019 est remarquable, à +7,7% en comparable, avec une nette accélération au deuxième trimestre, à +10,5% en comparable par rapport à 2019.

 

Les ventes dans le réseau de boutiques en propre, qui représente environ 80% des ventes au premier semestre 2021, sont notamment portées par l’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique. Le chiffre d’affaires global des boutiques en propre, y compris l’e-commerce, est en croissance de +60,1% et de +11,2% en comparable par rapport aux premiers semestres 2020 et 2019, respectivement, alors qu’en moyenne 17% du réseau de magasins était encore fermé au premier trimestre 2021 et 13% au second trimestre. L’excellente dynamique des ventes en ligne des Maisons se poursuit, à +78,5% sur le semestre. L’e-commerce représente 14% des ventes totales du réseau de distribution en propre.

 

Le Wholesale progresse de +29,8% en comparable sur les six premiers mois. Sur deux ans, les ventes à travers ce canal sont en retrait de -4,0% en comparable, en ligne avec la stratégie de rationalisation de ce mode de distribution.

 

Le résultat opérationnel courant des Maisons s’établit à 2 296,3 millions d’euros au premier semestre. Leur marge opérationnelle courante s’élève à 29,8%, en hausse de 9,3 points, alors même qu’elles poursuivent toutes d’importants programmes d’investissements opérationnels pour renforcer leur potentiel de croissance.
 

 

 

 

Gucci : dynamique de croissance inscrite dans la durée

 

 

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de Gucci s’élève à 4 479,3 millions d’euros (+45,8% en données publiées et +50,3% en comparable) retrouvant ainsi son niveau d’avant la pandémie. Les ventes dans le réseau de boutiques en propre, qui représentent 91% du chiffre d’affaires de la Maison, progressent de +59,0% par rapport au premier semestre 2020 et de +6,3% par rapport à 2019. La Maison a continué de renforcer ses positions auprès des clientèles locales. 

 

Conformément à la stratégie de transformation de la distribution de Gucci engagée en 2020, le Wholesale est en retrait de -9,6% et de -40,8% par rapport à 2019.

 

Au cours du deuxième trimestre 2021, la croissance des ventes de Gucci s’est fortement accélérée, en hausse de +86,1% en comparable. Le chiffre d’affaires réalisé dans les magasins en propre est en croissance de +93,0%, ce qui représente une progression de +10,7% par rapport au deuxième trimestre 2019.

 

Gucci enregistre un résultat opérationnel courant de 1 694,2 millions d’euros au premier semestre. La marge opérationnelle courante s’établit à 37,8%, tandis que la Maison poursuit ses investissements en faveur du rayonnement de la marque, notamment à l’occasion de son centenaire, et le développement de ses activités de marketing client omnicanal.
 

 

 

 

Yves Saint Laurent : fort rebond des ventes et de la profitabilité

 

 

Les ventes d’Yves Saint Laurent au premier semestre s’établissent à 1 045,5 millions d’euros, en augmentation de +53,5% en données publiées et de +58,2% en comparable. L’activité dans les boutiques de la Maison est en hausse de +74,9%, soit une progression de +17,3% par rapport à 2019.
Les ventes connaissent un fort rebond dans toutes les zones géographiques, et plus particulièrement en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique, reflétant le succès continu des lignes iconiques tout autant que des nouvelles collections.

 

Le Wholesale progresse de +25,4% sur le semestre.
 

Yves Saint Laurent réalise un excellent deuxième trimestre, avec un chiffre d’affaires en augmentation de +118,5% en comparable. Dans le réseau de boutiques en propre, les ventes sont en hausse de +26,1% par rapport à la même période en 2019.


 
Au premier semestre 2021, le résultat opérationnel courant atteint 275,1 millions d’euros. Yves Saint Laurent a poursuivi les investissements liés à son expansion géographique tout en faisant progresser sa marge opérationnelle courante qui dépasse son niveau d’avant la pandémie, à 26,3%.
 

 

 

 

Bottega Veneta : croissance très saine sur tous les canaux de distribution

 

 

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de Bottega Veneta s’établit à 707,6 millions d’euros, en hausse de +40,6% en données publiées et de +45,0% en comparable. Les ventes dans le réseau en propre progressent de +45,2% par rapport à 2020 et de +19,2% par rapport à 2019, portées notamment par une croissance très soutenue en Amérique du Nord.

Dans le réseau Wholesale, les ventes augmentent de +44,6% sur le semestre, la Maison gagnant des parts de marché dans un réseau de distributeurs tiers très exclusifs.

Bottega Veneta enregistre au deuxième trimestre un chiffre d’affaires record, à 379,4 millions d’euros, en hausse de +69,0%.

Sur le semestre, le résultat opérationnel courant dépasse celui de 2019 et la profitabilité opérationnelle s’établit à 18,3%.
 

 

 

 

Autres Maisons : excellente performance à tous égards

 

 

Au premier semestre, le chiffre d’affaires des Autres Maisons rebondit fortement pour atteindre 1 475,6 millions d’euros, en progression de +60,5% en données publiées et de +64,5% en comparable. En comparable, l’activité de ce premier semestre dépasse de +22,7% celle du premier semestre 2019. La croissance des ventes est très forte sur l’ensemble des canaux de distribution, celle des boutiques en propre atteignant +63,1% et celle du Wholesale +66,8%. 

 

Les performances de Balenciaga et d’Alexander McQueen sont toujours exceptionnelles, tout comme celles des Maisons de Joaillerie. Les Manufactures Horlogères et Brioni enregistrent un rebond très encourageant.

 

Au deuxième trimestre, la croissance des ventes des Autres Maisons a fortement accéléré, à +111,3% en comparable.

 

Le résultat opérationnel courant des Autres Maisons pour le premier semestre 2021 s’inscrit en très forte hausse, à 197,3 millions d’euros et la marge opérationnelle courante atteint 13,4%, en augmentation de 2,1 points par rapport à 2019.
 

 

 

 

Corporate et Autres

 

 

Le chiffre d’affaires de l’ensemble « Corporate et Autres » sur le premier semestre est en hausse de +67,3% en données publiées et de +72,7% en comparable, porté par la très bonne dynamique de Kering Eyewear (+61,8% en comparable).

 

La contribution de Kering Eyewear au chiffre d’affaires semestriel du Groupe, après élimination des ventes intra-groupe et des royalties perçues par les Maisons, s’élève à 326,4 millions d’euros.

 

Les coûts nets de « Corporate et autres » s’établissent à 59,3 millions d’euros au premier semestre 2021, en diminution de 51,3 millions d’euros par rapport au premier semestre 2020, grâce à la très forte progression du résultat de Kering Eyewear et à la bonne gestion des coûts corporate
 

 

 

 

Performances financières

 

 

Le résultat financier est négatif à hauteur de 125,6 millions d’euros sur le semestre, en baisse de 13,3%. Il comprend notamment le coût de l’endettement financier net, qui s’établit à 21,7 millions d’euros, en baisse de 27,7% par rapport au premier semestre 2020.

 

Le taux d’impôt effectif au premier semestre 2021 s’établit à 28,4%, avec un taux d’impôt effectif sur le résultat courant de 28,2%.
 

 

 

 

Flux de trésorerie et structure financière 

 

 

Le cash-flow libre opérationnel du Groupe atteint un niveau record. Il s’établit au premier semestre 2021 à 2 353,9 millions d’euros, en augmentation de +316,2%.

Au 30 juin 2021, Kering affiche une structure financière très solide et a fortement réduit son endettement financier net.
 

 

 

 

Perspectives

 

 

Bien que restant dépendant de l’évolution de la situation sanitaire et des mesures de restrictions associées en fonction des pays et zones géographiques, le marché du luxe connaît depuis le début de l’année un rebond significatif.
Acteur majeur de ce marché, Kering est parfaitement positionné pour bénéficier pleinement de cette reprise, ayant su allier préservation de la profitabilité et maintien des dépenses et investissements visant à renforcer ses Maisons pour assurer leur potentiel de rebond. Le Groupe poursuit avec constance et détermination la mise en œuvre de sa stratégie, et continuera à piloter et allouer ses ressources en vue de soutenir sa performance opérationnelle, de maintenir une génération de cash-flow élevée et d’optimiser la rentabilité de ses capitaux employés.
Tant la force de son modèle opérationnel et organisationnel que sa solidité financière confortent la confiance de Kering dans son potentiel de croissance à moyen et long termes.
 

 

 

***

Le Conseil d’administration de Kering s’est réuni le 27 juillet 2021 sous la présidence de François-Henri Pinault, et a arrêté les comptes consolidés au 30 juin 2021, qui ont fait l’objet d’un examen limité.

 

 

 

A propos de Kering

 

Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie, la Joaillerie et l’Horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, Dodo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, ainsi que Kering Eyewear. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, Kering permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable. C’est le sens de notre signature : Empowering Imagination. En 2020, Kering comptait plus de 38 000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 13,1 milliards d’euros.

 

 


Contacts

 

Kering - Presse

Emilie Gargatte +33 (0)1 45 64 61 20 emilie.gargatte@kering.com

Marie de Montreynaud +33 (0)1 45 64 62 53 marie.demontreynaud@kering.com


Kering - Analystes/Investisseurs

Claire Roblet +33 (0)1 45 64 61 49 claire.roblet@kering.com

Julien Brosillon +33 (0)1 45 64 62 30 julien.brosillon@kering.com

 

 

www.kering.com
Twitter: @KeringGroup
LinkedIn: Kering
Instagram: @kering_official
YouTube: KeringGroup