Développement Durable

Care

Avec le pilier Care, Kering agit pour réduire son empreinte environnementale et préserver la planète et ses ressources naturelles, en s’appuyant sur des outils innovants, de nouvelles pratiques et méthodologies ainsi que des standards exigeants.

cotton leaves

Kering développe des outils pionniers permettant une meilleure compréhension de son empreinte environnementale et une priorisation de ses choix en fonction de sa stratégie de développement durable. Le Groupe déploie des approches utilisant les matières premières de manière durable, tout en préservant la biodiversité et en respectant les plus hauts standards en matière de santé, de sécurité et de bien-être animal.

 

 

Réduire notre empreinte environnementale

 

Kering promeut un « design durable », visant à diminuer l’impact environnemental de chaque produit, depuis l’approvisionnement en matières premières en passant par sa fabrication, son transport, etc. Concrètement, le Groupe s’engage à réduire son EP&L (Environmental Profit and Loss account, ou Compte de Résultat Environnemental) de 40 % sur toute la chaîne d'approvisionnement d’ici à 2025. Cette méthodologie mise au point par le Groupe pour mesurer et attribuer une valeur monétaire à son empreinte environnementale tout au long de sa chaîne d’approvisionnement a été saluée et récompensée à plusieurs reprises. 


Kering vise également, d’ici 2025, une réduction de 50 % de ses émissions de CO2, dans les scopes 1 à 3 du Greenhouse Gas Protocol*. Des programmes de compensation de ces émissions contribuent, chaque année, à la préservation des forêts parmi les plus importantes au monde et soutiennent les populations locales et les communautés indigènes. 


Le Groupe souhaite par ailleurs promouvoir de nouvelles pratiques durables dans la consommation d’eau, la pollution de l’air et de l’eau, la production des déchets et l’utilisation des sols. C’est l’objet du programme Clean by Design, dont la première phase s’est conclue en 2017 après un audit impliquant 24 usines de textile collaborant avec le Groupe pour améliorer l’efficacité énergétique et optimiser la consommation de resources. Une nouvelle phase est actuellement en cours auprès de six usines en Chine. Initiée début 2017, elle s’est concrétisée par la réalisation de nombreux audits, permettant une réduction de plusieurs milliers de tonnes d’émissions annuelles de CO2.
 

 

Assurer un approvisionnement responsable et maîtrisé

 

Kering a souhaité que sa chaîne d’approvisionnement soit à 95 % transparente et responsable dès 2018 – et 100 % d’ici 2025. Ici, l’objectif est d'améliorer la traçabilité des matières premières et d’augmenter progressivement la production de matériaux issus de sources responsables et contrôlées.


Enfin, Kering ambitionne par ailleurs que 100 % de ses fournisseurs répondent d’ici 2025 aux standards définis par le Groupe en matière de réduction de l’empreinte environnementale, de traçabilité, de bien-être animal, d’utilisation des produits chimiques et de conditions de travail.

 

 

 

*Développé en partenariat avec des entreprises, des ONG et des gouvernements, le GreenHouse Gas Protocol (GHG Protocol) a été lancé en 2001 par le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) et le World Resources Institute (WRI) afin de créer un cadre commun de comptabilité et de reporting ainsi que des outils de mesure et d’action pour lutter contre le changement climatique.