Développement Durable

Stratégie biodiversité

Pour préserver les ressources naturelles qui constituent le socle de ses activités, Kering œuvre à leur protection et leur pérennité au travers de nombreuses actions. Aujourd'hui, le Groupe va plus loin dans sa démarche en dévoilant sa Stratégie biodiversité. Cette démarche se structure autour de quatre phases : éviter, réduire, restaurer & régénérer, et transformer.

Stratégie biodiversité

Les activités de Kering dépendent de la nature et de ses ressources. Leur protection est une nécessité absolue pour que le Groupe puisse continuer à se développer de manière durable. Avec une majorité de ses activités qui en dépendent et des chaînes d’approvisionnement réparties sur l’ensemble de la planète (la laine en Nouvelle-Zélande, le cachemire en Mongolie, le coton biologique en Inde…), la préservation et le bon fonctionnement des écosystèmes sont primordiaux pour Kering. 


C’est pourquoi Kering et ses Maisons multiplient les initiatives en faveur de la biodiversité – par exemple, en apportant son soutien à plusieurs programmes de conservation, ou en formalisant des standards relatifs aux matières premières, aux processus de fabrication et au bien-être animal. Et pour aller plus loin encore dans cette démarche, le Groupe a formalisé sa Stratégie biodiversité, conçue autour de trois objectifs :


•    Enrayer la perte de biodiversité ;
•    Rétablir les écosystèmes et les espèces ;
•    Impulser un changement systémique tout au long de la chaîne d’approvisionnement et au-delà. 

 

Pour atteindre ces objectifs, la Stratégie biodiversité s’articule autour de quatre phases :

Avec cette stratégie, Kering appelle à un véritable changement de paradigme. 


D’abord en alignant sa politique biodiversité et ses programmes sur ceux du cadre de référence défini par le réseau Science-Based Target (SBT) Network.  


En outre, en collaborant étroitement avec ces acteurs dont l’approche se fonde sur la science, Kering se concentre sur les actions directement liées à ses activités principales. Par exemple, la réduction des gaz à effet de serre est un enjeu majeur pour le Groupe qui ambitionne de les réduire de 50 % d’ici 2025. 


Enfin, afin d'inspirer une transformation profonde et un changement systémique, Kering souhaite ouvrir la voie à tous les acteurs de l'industrie pour faire naître les idées les plus ambitieuses et les plus innovantes. 

 

À terme, Kering ambitionne de restaurer et régénérer un million d’hectares dans notre chaîne d’approvisionnement, de protéger un million d’hectares d’écosystèmes critiques irremplaçables et s'engage à avoir un impact « net positif » sur la biodiversité d'ici 2025.

Pour aller plus loin

Découvrez l’histoire du développement durable chez Kering, notre stratégie globale et le Rapport d’étape 2017 – 2020