Groupe

L'architecture

C’est en 2010 qu’a débuté la réhabilitation des bâtiments centraux de l’hôpital Laennec, disposés de part et d’autre d’une chapelle édifiée sous Louis XIII. Plus de 17 000 m2 restaurés et sublimés dans l’esprit des lieux et dans le respect d’espaces protégés, pour offrir un environnement de travail moderne et propice à la créativité.

Laennec 40 rue de sèvres

« En l’absence presque totale de données documentaires, c’est la 'lecture' très fine des existants, la recherche des indices les plus rares et ténus, lorsqu’ils n’étaient pas masqués, qui ont permis de comprendre cette architecture sobre, modeste, quasi austère et d’établir de façon assez précise le projet de restauration. »

Benjamin Mouton 
Architecte en chef des monuments historiques

 

 

Il aura fallu des mois d’enquête minutieuse pour faire parler les vestiges. Dix ans d’étude et trois ans de travaux pour mettre en lumière une histoire insoupçonnée et hors du commun. Jour après jour, le chantier fait renaître les façades d’origine, les galeries périphériques et les salles aux voûtes majestueuses, révélant également la couleur et la pureté de la pierre de Paris, caractéristique de l’âge classique.

 

De nombreux trésors ont ainsi refait surface : les menuiseries anciennes à guillotine permettant à l’air de pénétrer dans l’escalier étroit ou d’impressionnants crochets en fer semblant maintenir la charpente dans les combles.

 

Le résultat final n’est qu’harmonie. L’architecture du bâtiment épouse la symétrie et la simplicité des jardins clos et mi-clos auxquels le jardinier paysagiste Philippe Raguin a lui aussi, redonné toute leur splendeur.