Message du Président

Pour Kering et ses Maisons, 2018 a été une excellente année. Dans un contexte globalement porteur, le Groupe a réalisé 13,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires, une progression de 29 % en comparable par rapport à 2017. En un an, nos Maisons ont donc généré 2,8 milliards d’euros de ventes supplémentaires, de manière purement organique. Notre résultat opérationnel a augmenté de 47 %, pour dépasser 3,9 milliards d’euros. À la fois saine et équilibrée, cette croissance constitue pour l’avenir de Kering une fondation très solide.

Ces performances sont d’abord dues au talent, à la passion et à l’implication de nos 35 000 collaboratrices et collaborateurs à travers le monde, dont je tiens à saluer la contribution. Elles sont également le fruit de notre vision à long terme et de notre stratégie – ainsi que du rôle essentiel de la créativité.

C’est la créativité qui nous permet de croître plus vite que le marché. C’est la créativité, singulière et authentique, parfois clivante, toujours unique, qui permet aux Maisons d’inventer les tendances et de susciter le désir. C’est aussi elle qui, par son expression cohérente et consistante, fidélise nos clients et en séduit de nouveaux, collection après collection. Conjuguée à une exécution exceptionnelle, cette créativité a encore été fondamentale dans nos performances en 2018.

Toutes nos Maisons, sans exception, sont appelées à contribuer à notre développement futur. Gucci est l’indispensable colonne vertébrale de notre portefeuille. En 2018, elle a franchi le cap des 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires, confirmant la superbe dynamique observée l’année précédente. Cette croissance est à la fois remarquable et très saine, gage de pérennité. Saint Laurent bénéficie également d’un positionnement stylistique unique, mariant la force de son héritage et la modernité sans concession de sa création. Signe de sa grande désirabilité : la Maison a connu en 2018 sa sixième année consécutive de progression à plus de 15 %. Et son potentiel reste immense, notamment à travers l’expansion de son réseau de boutiques.

D’autres Maisons sont engagées dans une voie qui doit leur permettre de mieux exploiter leur potentiel. Nous investissons pour qu’elles prennent tout leur essor, pénètrent de nouveaux marchés et étendent leur réseau de distribution ou encore proposent des offres inédites. Ainsi, Balenciaga a vécu en 2018 un développement exceptionnel et devrait, dès 2019, dépasser le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires. Alexander McQueen est sur une courbe ascendante que nous poursuivrons et amplifierons en doublant, à moyen terme, la taille du réseau de ses boutiques. Boucheron, Pomellato et Qeelin recèlent également des réserves de profitabilité importantes. Ce sont les relais de croissance de demain, sur lesquels nous investissons aujourd’hui – comme nous l’avons fait, par exemple, en rénovant l’adresse historique de Boucheron, place Vendôme. Je tiens ici à souligner aussi le succès rencontré par Kering Eyewear, qui illustre parfaitement notre capacité à porter des concepts innovants et créateurs de valeur.

Concernant Bottega Veneta et Brioni, il s’agit de se transformer pour se relancer. Nous faisons radicalement évoluer le modèle de Bottega Veneta pour en faire une marque de mode globale. L’arrivée, en juin 2018, de Daniel Lee à la direction artistique est un geste fort ; nous croyons profondément à la puissance de sa vision, à la fois fidèle à l’héritage de la Maison et à même d’augmenter sa visibilité et sa désirabilité. Nous concentrons d’ailleurs nos efforts et nos investissements pour faire de 2019 l’année de Bottega Veneta. De même, nous faisons évoluer le modèle de Brioni pour lui donner un nouvel élan à moyen terme.

Enfin, nous renforçons les synergies manufacturières entre Ulysse Nardin et Girard-Perregaux, tout en préservant leurs positionnements respectifs sur le marché de la Haute Horlogerie.

Au-delà des projets propres à chaque Maison, le Groupe déploie des chantiers transversaux profitant à l’ensemble de celles-ci. Notre modèle intégré et les synergies qu’il permet de générer sont un facteur décisif de notre performance, comme l’est la complémentarité de notre ensemble de Maisons.

La culture de notre Groupe est un autre atout essentiel. Les entreprises qui maintiennent de hauts niveaux de performance dans la durée sont celles qui ont développé les cultures les plus fortes. C’est le cas de Kering. L’audace, la ténacité et la vigilance forment un socle de valeurs partagées qui inspirent notre organisation et notre mode de management, tout comme l’innovation et l’agilité nous permettent d’anticiper les bouleversements à venir et de saisir les opportunités que ceux-ci recèlent.

Enfin, une entreprise n’est pas seulement un acteur économique, si performante soit-elle. Sa raison d’être doit aller au-delà de la pure logique financière. Cette conviction est au coeur du modèle de Kering. Aujourd’hui, c’est également pour notre esprit pionnier et notre engagement responsable que nous sommes reconnus, partout dans le monde, comme un Groupe différent, qui prend position et agit, concrètement et avec persévérance, sur les sujets sociaux et environnementaux. En 2018, Corporate Knights a classé Kering deuxième entreprise la plus durable au monde tous secteurs confondus. De cette performance aussi, nous sommes extrêmement fiers. Tout comme les succès de nos Maisons, elle conforte notre ambition : être le groupe de Luxe le plus influent au monde en matière de créativité, de développement durable et de performance économique de long terme.

François-Henri Pinault