Maisons

Histoire

histoire Boucheron

Frédéric Boucheron est le premier des grands joailliers contemporains à ouvrir une boutique sur la place Vendôme. C’est ce déménagement qui donne sens aux débuts et à la suite.

 

Il est aussi, surtout, l’expression de ce que ni la science ni les arts ne définissent vraiment : l’intuition. En l’occurrence celle de quatre générations de Boucheron, qui en l’espace de 160 ans bâtirent un style, une réputation, un savoir-faire. Cet équilibre entre une maîtrise technique parfaite et un talent artistique sans limite est à l’origine de chaque création. Comme on repère les qualités d’une pierre avant qu’elle ne soit taillée, comme on pressent le rayonnement d’un bijou avant qu’il ne soit façonné, Boucheron a imaginé la joaillerie française avant qu’elle n’existe.  

 

Toujours avant-gardiste et en quête de modernité, le joaillier imagine en 1879 le collier Point d’Interrogation, proposant pour la première fois un porté asymétrique et sans fermoir. Loin d’enfermer le bijou et celles qui le portent dans quelque carcan, Boucheron libère, sans idéologie, la joaillerie et la femme.
Il devient alors le joaillier des femmes libres.

 

Pour Boucheron, la création est instinctive. Elle est dans l’instant, incarne les époques sans jamais se renier. 

 

Il n’y a pas d’âge pour être libre.