Finance
mercredi 30 juillet 2014

Kering acquiert la marque de haute horlogerie Ulysse Nardin

Une manufacture innovante bâtie sur un héritage et un savoir-faire industriel remarquables

Une des rares manufactures horlogères suisses à disposer de capacités de production propres pour les composants stratégiques horlogers, notamment les organes réglants

Une entreprise à la rentabilité élevée avec de solides perspectives de croissance

De fortes synergies avec le pôle «Luxe – Montres et Joaillerie» de Kering

 

Paris (France) – Le Locle (Suisse). Kering et Ulysse Nardin annoncent avoir signé un accord en vue de l’acquisition par Kering de 100% du capital d’Ulysse Nardin. La marque rejoindra le pôle «Luxe – Montres et Joaillerie» de Kering, dirigé par Albert Bensoussan, et l’équipe managériale actuelle restera en place. La transaction est soumise à l’accord des autorités de la concurrence et devrait être finalisée au cours du second semestre 2014.

 

Fondée en 1846 par Ulysse Nardin et ancrée dans l’univers marin, la maison horlogère éponyme fut reprise et relancée à partir de 1983 par Rolf W. Schnyder pour en faire une entreprise à la rentabilité élevée et à la situation financière très saine. Elle bénéficie d’une forte identité de marque qui s’appuie sur son savoir-faire historique dans les chronomètres de marine et les grandes complications. Ulysse Nardin figure de longue date parmi les manufactures indépendantes les plus innovantes. La marque a été pionnière dans l’utilisation de technologies d’avant-garde et de matériaux de pointe comme le silicium, ce qui lui permet aujourd’hui de disposer du savoir-faire nécessaire, notamment en matière d’organes réglants, pour produire ses propres composants. Sa gamme de montres, très cohérente et positionnée sur des segments de prix en croissance, et son réseau de distribution performant sont également des atouts majeurs.

 

Cette acquisition structurante permet à Kering de renforcer son pôle «Luxe – Montres et Joaillerie» avec un acteur au positionnement affirmé, complémentaire de ses autres marques. Au-delà des perspectives d’expansion géographique d’Ulysse Nardin, notamment en Asie-Pacifique, de nombreuses synergies liées à l’expertise technique et industrielle d’Ulysse Nardin et à son excellent dispositif de distribution pourront être déployées, contribuant à accélérer la croissance de l’ensemble du pôle.

 

François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering, a déclaré : «Ulysse Nardin bénéficie d’un héritage très riche, d’une profitabilité élevée et de solides perspectives de croissance. Les manufactures horlogères indépendantes sont rares ; c’est une opportunité que nous nous devions de saisir, d’autant que cette acquisition structurante nous permettra de mettre en œuvre de nombreuses synergies avec nos marques existantes. Nous avons de grandes ambitions pour cette maison et nous l’aiderons à poursuivre son expansion internationale tout en restant fidèle à ses racines et à son identité. A cet égard, je suis heureux que Madame Schnyder ait accepté d’en rester membre du Conseil d’administration. J’admire depuis longtemps Ulysse Nardin et je me réjouis que cette marque rejoigne notre pôle ‘Luxe – Montres et Joaillerie’.»

 

Mme Chai Schnyder, Présidente du Conseil d’administration d’Ulysse Nardin, a déclaré : «Rejoindre Kering est une chance pour Ulysse Nardin. Cela permettra à la marque de poursuivre son expansion internationale et de continuer à innover tout en pérennisant ses savoir-faire et en préservant son identité. Je me réjouis qu’Ulysse Nardin ait trouvé en Kering le meilleur partenaire.»

 

A propos d’Ulysse Nardin
La manufacture horlogère suisse Ulysse Nardin est dédiée à la fabrication de montres mécaniques de prestige et de haute qualité depuis 1846. Ses chronomètres de marine, parmi les plus fiables jamais produits, sont aujourd’hui recherchés des collectionneurs partout dans le monde. Ulysse Nardin demeure pionnière dans l’utilisation de technologies d’avant-garde et de matériaux de pointe pour fabriquer des composants de haute précision et des garde-temps innovants équipés de calibres créés et fabriqués par la maison.

 

À propos de Kering
Kering, qui figure parmi les leaders mondiaux de l’habillement et des accessoires, développe un ensemble de marques puissantes de Luxe et de Sport & Lifestyle : Gucci, Bottega Veneta, Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Brioni, Christopher Kane, McQ, Stella McCartney, Tomas Maier, Sergio Rossi, Boucheron, Dodo, Girard-Perregaux, JeanRichard, Pomellato, Qeelin, Puma, Volcom, Cobra, Electric et Tretorn. En encourageant l’imagination sous toutes ses formes, Kering permet à ses marques de réaliser leur potentiel de croissance et ouvre la voie à des méthodes plus durables. Présent dans plus de 120 pays, Kering a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros et rassemblait plus de 35 000 collaborateurs au 31 décembre. L’action Kering (ex PPR) est cotée à Euronext Paris (FR 0000121485, KER.PA, KER.FP).

 

Contacts Kering

 

Presse
Paul Michon +33 (0)1 45 64 63 48 paul.michon@kering.com
Hélène Saint-Raymond +33 (0)1 45 64 61 20helene.saint-raymond@kering.com

 

Analystes/investisseurs
Claire Roblet + 33 (0)1 45 64 61 49 claire.roblet@kering.com
Edouard Crowley + 33 (0)1 45 64 63 28 edouard.crowley@kering.com

 

ContactUlysse Nardin
Susanne Hurni +41 32 930 74 03 shurni@ulysse-nardin.ch

 

Télécharger le communiqué (.pdf 54.63 Ko)