Groupe
mardi 24 février 2009

La Fnac salue la mémoire de son co-fondateur, Max Théret

La Fnac apprend avec une profonde tristesse le décès de son co-fondateur, Max Théret, mercredi 25 février, à l’âge de 96 ans.

La Fnac témoigne sa gratitude à celui qui a su inventer une forme révolutionnaire de commerce, fondée sur une alliance avec le consommateur et l'ambition de permettre l'accès du plus grand nombre à toutes les cultures et aux technologies. Plus que jamais, la Fnac entend rester fidèle aux valeurs humanistes qu'il lui a transmises.

Max Théret est né le 6 janvier 1913 à Paris. Max Théret, c’est d’abord l’histoire d’un militant. Trotskyste, franc-maçon, il part s’engager durant la guerre civile en Espagne dans les années 30. Après avoir été garde du corps de Trotsky, il s’engagera dans la Résistance.

En 1953, Max Théret rencontre André Essel, également militant anti-fasciste et trotskiste.

Les deux hommes s'associent en 1954 pour fonder la Fédération Nationale d'Achat des Cadres (Fnac) dans un appartement du 6, boulevard de Sébastopol à Paris sous la forme d’un club d’achat de matériels photographiques proposant de fortes remises à ses adhérents.

Avec André Essel, il fera vivre son idéal militant tout au long de son existence. On retiendra certains coups d’éclat, comme l’occupation des locaux du CNPF (Conseil National du Patronat Français) en 1968 ou le recrutement de réfugiés politiques au sein de l’enseigne.

Parmi les grandes dates de la Fnac, on retiendra principalement :

En 1960, la publication dans Contact des premiers tests comparatifs sur les produits réalisés par le Laboratoire d'essais.

En 1965, la création de l'association culturelle Alpha (Arts et Loisirs pour l’Homme d’Aujourd’hui) qui deviendra la première billetterie de France.

En 1966, l'ouverture d'une première Galerie photo qui exprimera la volonté de l'enseigne d'investir le champ culturel.

En 1969, l'ouverture du deuxième magasin Fnac, avenue de Wagram à Paris, dont l'architecture très novatrice reflète une autre conception du commerce.

En 1972, l'inauguration à Lyon du premier magasin hors Paris.

En 1974, l'introduction du livre à l'occasion de l'ouverture de la Fnac Montparnasse, et la création des Forums de rencontre, qui finalisent le concept de la Fnac et son statut d'acteur culturel.

En 1981, Max Théret quitte la Fnac.

 

 

Contact presse Fnac:

 

Gaëlle Toussaint-Bizet / 01 55 21 84 71

 

 

Télécharger le communiqué de presse (pdf, 60Ko)

 

Télécharger le communiqué (.pdf 59.39 Ko)