Groupe

Women In Motion partenaire de Kyotographie 2023

Pour la troisième année consécutive, Kering soutient le festival international Kyotographie à travers son programme Women In Motion. Ce dernier est ainsi partenaire de l’exposition « Views through my window », une rencontre entre les œuvres de deux photographes japonaises, Ishiuchi Miyako et Yuhki Touyama. Rendez-vous du 15 avril au 14 mai 2023 au sein de la ville aux mille temples pour découvrir cette exposition inédite.

Kyotographie 2023 sur le thème « Frontière »

Comme chaque année depuis 2021, le programme Women In Motion soutient le festival Kyotographie, rendez-vous incontournable de la photographie rassemblant artistes reconnus et jeunes talents, offrant une nouvelle vision de cet art. Sur le thème « Frontière », l’édition 2023 explore la manière dont ces lignes physiques, transparentes ou temporaires façonnent les paysages. Il s’agit également d’étudier comment elles peuvent protéger mais aussi détruire, discriminer ou encore différencier la vie sous toutes ses formes. 


Dans ce cadre, Women In Motion soutient l’exposition « Views through my window », une conversation exaltante entre les artistes Ishiuchi Miyako et Yuhki Touyama, l’une établie et l’autre émergente. 

 


 Les artistes à l’honneur de l’édition 2023

L’exposition met en miroir les photographies de ces artistes japonaises appartenant à deux générations différentes et trace une ligne entre passé, présent et futur. « Mother », la série d’Ishiuchi Miyako, dévoile l’histoire de la mère de l’artiste à travers des plans serrés de son corps et de ses effets personnels – un témoignage de la sphère intime qui illustre aussi l’évolution de la place de la femme dans la société japonaise contemporaine. Tournée vers l’avenir, l’inconnu et ce qui pourra advenir, « Kyoukai-sen 13 (Line 13) », la série réalisée par Yuhki Touyama, propose pour sa part plans larges et images évoquant le mouvement. Le croisement de ces deux œuvres photographiques est une invitation à croire en soi-même et à suivre son propre chemin, en dépit de l’environnement et des circonstances extérieures. 

Ishiuchi Miyako

Ishiuchi Miyako est née dans la préfecture de Gunma. En 1979, elle remporte le 4e prix Kimura Ihei pour son œuvre « Apartment ». En 2005, elle représente le Japon à la Biennale de Venise avec sa série « Mother ». En 2007, elle commence la série de renommée internationale « hiroshima » pour laquelle elle photographie des objets appartenant à des victimes de la bombe atomique. En 2013, elle reçoit la médaille d'honneur japonaise et en 2014, le prix Hasselblad, connu sous le nom de prix Nobel de la photographie. En 2022, elle est distinguée du prix Asahi, une récompense qui honore les personnes ayant accompli des réalisations exceptionnelles dans les domaines universitaire et artistique et ayant grandement contribué au développement et au progrès de la culture japonaise et de la société en général.


©Ishiuchi Miyako Mother’s #39, Courtesy of The Third Gallery Aya

©Ishiuchi Miyako Mother’s #5, Courtesy of The Third Gallery Aya

©Ishiuchi Miyako Mother’s #57, Courtesy of The Third Gallery Aya

Yuhki Touyama

Yuhki Touyama est née à Chiba en 1983. En 2004, elle est diplômée du département de photographie de l'Université des arts visuels de Tokyo. Dans son travail, Yuhki Touyama capture l’invisible comme la vie et la mort, le temps, les sensations et les notions. Elle exprime à travers ses œuvres minutieuses le passage du temps, recréant notamment des particules d'air en trois dimensions.


©Yuhki Touyama

©Yuhki Touyama

©Yuhki Touyama

Informations pratiques 

L’exposition est à découvrir du 15 avril au 14 mai 2023, au Kondaya Genbei Chikuin-No-Ma, à Kyoto.

Women In Motion et Kyotographie

Créé en 2015 en partenariat avec le Festival de Cannes, le programme Women In Motion s’étend au Japon dès 2017 et un premier Talk avec la réalisatrice Naomi Kawase, ainsi qu’au travers de partenariats avec de grands festivals japonais. Depuis, le programme poursuit son engagement de mettre en lumière les talents féminins et s’étend à de nouveaux domaines de l’art et de la culture, parmi lesquels la photographie.

 

En 2019, un premier partenariat est initié avec Kyotographie. Women In Motion a notamment soutenu en 2021 l’exposition « Women Artists from the MEP Studio: New perspectives in film and photography from France », en partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie (MEP), lors de la 9e édition du festival. En apportant son soutien à Kyotographie, Women In Motion poursuit son engagement et ses initiatives en faveur des femmes dans l’univers de la photographie. Elle encourage également le débat sur la contribution et la reconnaissance accordée aux femmes à la fois dans cet art et dans la culture en général où les inégalités sont encore présentes.