Développement Durable
jeudi 31 juillet 2014

En conversation avec...

Quel point commun entre une montre en or, une collection de joaillerie et un sac en python ? A première vue, on ne pense pas forcément au développement durable, et pourtant… De plus en plus, le développement durable constitue un défi pour toutes nos marques de luxe, de joaillerie et d’accessoires. Dr. Helen Crowley est spécialiste des écosystèmes et de la conservation chez Kering. Elle nous livre son expérience au sein des activités Luxe et Sport & Lifestyle qu’elle accompagne sur cette thématique, que le Groupe place au cœur de sa stratégie depuis plus de dix ans.

A travers le Groupe, un réseau de «leads», comme Helen, suivent nos avancées  de manière opérationnelle . Sur le terrain, dans chacune de nos marques, un «  sustainability lead » (responsable développement durable) détermine l’empreinte de nos activités  en remontant jusqu’aux champs de cotons et bien au-delà. Au global, une cinquantaine de personnes sont dédiées au développement  durable dans le Groupe, garantissant un pilotage de nos impacts plus large et précis que jamais. 

 

« J’ADORE TRAVAILLER AVEC LES EQUIPES DANS LES MARQUES MAIS EGALEMENT AVEC LES PRODUCTEURS, EN AMONT DE LA FABRICATION, POUR, ENSEMBLE, ESSAYER DE REPONDRE A LA QUESTION  : COMMENT PEUT-ON PRODUIRE MIEUX ? »

 

Parmi les projets phares conduits par Helen figure l’approvisionnement en or. En avril dernier, Gucci a annoncé l’achat de 30 kg d’or certifié Fairmined, l’achat le plus important jamais réalisé du secteur. Ce projet d’approvisionnement responsable répond à l’un des objectifs fixés par le Groupe en 2012, et s’est fait dans les mines artisanales au sud du Pérou. Le prochain défi consiste à étendre ce type d’opération plus largement à l’échelle du Groupe.

 

 « SI ON DEMANDE AUX CLIENTS D’OÙ PROVIENT L’OR DE LEURS BIJOUX, LA PLUPART VOUS RÉPONDRONT QU’IL VIENT DE CHEZ LE JOAILLIER. SI ON DEMANDE AU JOAILLIER D’OÙ PROVIENT L’OR DES BIJOUX QU’IL VEND, IL RÉPONDRA : DE LA BANQUE. DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, NOUS DEVONS REGARDER PLUS LOIN ET ÊTRE CAPABLES D’APPORTER LES VRAIES RÉPONSES. »