Développement Durable
mercredi 16 octobre 2019

IPBES conclut son premier partenariat dans le secteur privé avec le groupe Kering afin de promouvoir la science et la biodiversité

La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) annonce aujourd’hui son premier partenariat avec une entreprise du secteur privé, le Groupe de Luxe mondial Kering, qui apportera un financement significatif au fonds fiduciaire de l’IPBES. 

 

« Le message de la communauté scientifique est clair et unanime : pour préserver la nature et tout ce qu’elle nous apporte, il est essentiel de construire une économie durable à l’échelle mondiale. Pour ce faire, les modèles financiers et économiques mondiaux doivent évoluer profondément. Or, une telle transformation ne pourra aboutir qu’à travers la mise en place de partenariats avec l’ensemble des décisionnaires, au sein des gouvernements, mais surtout et avant tout dans le secteur privé. » a déclaré le docteur Anne Larigauderie, Secrétaire exécutive de l’IPBES.

 

Le soutien apporté par Kering contribuera aux différents travaux de l’IPBES visant à étayer les données scientifiques et ainsi favoriser des décisions plus éclairées concernant la nature. Il s’agit entre autres de mettre en place des activités de soutien politique, de renforcer les capacités, de développer de nouvelles connaissances, de mener des actions de sensibilisation et de fournir des évaluations réalisées par des experts scientifiques. 

 

Marie-Claire Daveu, Directrice du développement durable et des relations institutionnelles internationales, a commenté le partenariat : « Le secteur du luxe peut jouer un rôle majeur dans la transition vers un avenir durable. Kering est fier de la mise en place de ce partenariat avec l’IPBES et du travail déjà accompli par cette plateforme. Notre collaboration s’inscrit dans une approche plus globale dont l’objectif est de soutenir la science et la recherche, afin de disposer d’un cadre scientifique qui puisse guider nos décisions. Il est nécessaire d’agir maintenant et de trouver les moyens de rendre à la nature ce qu’elle nous concède chaque jour. »
 

 

À propos de l’IPBES

Souvent décrit comme le « GIEC pour la biodiversité », l’IPBES est un organisme intergouvernemental indépendant comprenant plus de 130 Etats membres. Mis en place par les gouvernements en 2012, il fournit aux décideurs des évaluations scientifiques objectives sur l'état des connaissances sur la biodiversité de la planète, les écosystèmes et les contributions qu’ils apportent aux populations, ainsi que les outils et les méthodes pour protéger et utiliser durablement ces atouts naturels vitaux. Pour plus d'informations sur l'IPBES et ses évaluations, veuillez-vous rendre sur www.ipbes.net.