Groupe
jeudi 8 septembre 2022

Journées du patrimoine 2022 : des expositions inédites au 40, rue de Sèvres

Les 17 et 18 septembre prochains, Kering participera pour la septième fois consécutive aux Journées européennes du patrimoine en ouvrant les portes de son siège, l’ancien hôpital Laennec, au 40, rue de Sèvres à Paris, avec une nocturne le samedi soir.

Comme chaque année depuis la réouverture de ce lieu historique en 2016 par Kering, la Collection Pinault s’associe à cet événement et présentera une exposition inédite de l’artiste belge Edith Dekyndt. Pour la première fois, cette exposition s’inscrit dans le cadre de Women In Motion, le programme de Kering qui met en lumière les femmes dans les arts et la culture.

 

Dans la Croix Est de Laennec, Kering et la Maison Balenciaga présenteront des pièces d’archives réalisées par Cristóbal Balenciaga, avec la volonté d’offrir au public une occasion rare de se plonger dans l’histoire de la Maison et de découvrir une nouvelle facette de ce « patrimoine textile ».

 

 

Le 40 rue de Sèvres, ancien hôpital Laennec

 

Le 40, rue de Sèvres constitue l’un des joyaux patrimoniaux de Paris. Connu pour avoir abrité l’hôpital Laennec jusqu’en 2000, le site a ensuite été l’objet d’un vaste projet de réhabilitation : soumis aux exigences de la pratique hospitalière, ce chef-d’œuvre architectural avait subi de nombreuses atteintes à son apparence originelle.

 

Le défi était d’une immense complexité : remettre en valeur les lieux sans en trahir l’esprit, et ce, dans le respect des espaces classés ou inscrits, comme la chapelle édifiée sous Louis XIII.

 

Le site accueille depuis 2016 le siège de Kering et de la Maison Balenciaga, et le Groupe a apporté son concours actif à la renaissance du lieu et à la réorientation de son usage dans le plus grand respect de sa qualité architecturale et de sa dimension historique.

 

À l’occasion de la 39e édition des Journées européennes du patrimoine, dont le thème est « Patrimoine durable », Kering a souhaité faire découvrir l’histoire de ce lieu exceptionnel afin de sensibiliser toutes les générations à l’importance de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine.

 

 

« Aria of Inertia », une exposition inédite d’œuvres de l’artiste belge Edith Dekyndt avec la Collection Pinault

 

S’inscrivant pour la première fois dans le cadre du programme Women In Motion, la Collection Pinault et Kering sont particulièrement fiers de présenter cette année une exposition consacrée aux œuvres d’Edith Dekyndt. « Aria of Inertia » propose une sélection d’œuvres de la Collection Pinault et de nouvelles productions qui ont été conçue pour l’espace très singulier de la chapelle de l’ancien hôpital Laennec.

Réarticulant ce qui a été séparé – l’apparence et la réalité, la subjectivité et la nature, l’inerte et le vivant – l’œuvre d’Edith Dekyndt nous invite à repenser nos attentes, nos habitudes, à dessiller notre regard. L’artiste reconsidère sans arrêt la place de l’humain et sa relation à son environnement.

 

Une des œuvres présentées dans la chapelle est associée à une chorégraphie que les visiteurs pourront exceptionnellement découvrir pendant les Journées du patrimoine. 

En exposant à Laennec la monographie d’une artiste contemporaine, Kering renforce de manière majeure son engagement pour les femmes dans les arts et la culture. Initié dès 2015 dans le monde du cinéma, son programme Women In Motion s’est depuis étendu à la photographie avec notamment un partenariat avec les Rencontres d’Arles, à la musique, à la chorégraphie, à l’art ou encore au design.

 

 

Une exposition de la Maison Balenciaga : « Des robes, au-delà du temps »

 

Dès 2001, la Maison Balenciaga crée un service des archives et du patrimoine dédié à la préservation, au rayonnement et à la création, et développe ainsi une politique de conservation et d’acquisition des œuvres de Cristóbal Balenciaga. Aujourd’hui, plus de 900 pièces du maître espagnol enrichissent les collections de ce service patrimonial.

 

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2022, la Maison Balenciaga souhaite mettre en lumière une sélection de ces réalisations uniques. Ces œuvres décousues, oxydées, ouvertes, décolorées ou non-abouties, permettent d’étudier leurs squelettes et d’en comprendre le montage, la forme et le mouvement. Leur fragilité oblige à les manipuler avec précision et précaution et à utiliser certaines techniques de conservation, telles que l’utilisation de matériaux au pH neutre, qui ont pour but d’atténuer les effets de leur vieillissement et de redonner vie à une matière qui se meurt. Ces moments d’interaction sont précieux afin que ces « archéologies du souvenir » deviennent non seulement témoignages du passé mais aussi sources d’inspiration pour la création future.

 

Une sélection de ces réalisations est exceptionnellement exposée dans ce parcours. Parties intégrantes, vivantes, d’un dialogue entre le passé et le présent, certaines de ces robes ont inspiré la 51e collection couture de la Maison, présenté en juillet 2022 et dont la vidéo sera diffusée dans le même espace. Tel un écho contemporain à ces pièces, le défilé illustre l’accord entre la radicalité propre au style de Cristóbal Balenciaga et la vision créative innovante de Demna.

 

Durant tout le week-end à Laennec, des restauratrices travailleront sur des pièces du service des archives et du patrimoine afin de montrer les techniques de conservation de ces œuvres fragilisées par le temps.

 

Informations pratiques

Les 17 & 18 septembre de 10h à 19h (dernière entrée à 18h), et en nocturne le samedi 17 jusqu’à 22h (dernière entrée à 21h).

 

 

À propos de Kering

Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie et la Joaillerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, Dodo, Qeelin, ainsi que Kering Eyewear. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, Kering permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable.

 

 

Crédit: Sophie Alyz