Développement Durable
jeudi 28 janvier 2021

Kering et Conservation International lancent le "Fonds Régénératif pour la Nature"

• Objectif : financer la transition d’1 million d’hectares de terres vers des pratiques régénératrices • Lancement du premier appel à projets

Kering et Conservation International donnent aujourd’hui le coup d’envoi du Fonds Régénératif pour la Nature, dont l’objectif est de convertir, au cours des cinq prochaines années, 1 million d’hectares de fermes et de paysages liés à la production de matières premières pour les chaînes d’approvisionnement du secteur de la mode en espaces d’agriculture régénératrice. Étape clé dans l’engagement de Kering d’atteindre un « impact net positif » sur la biodiversité à l’horizon 2025, ce million d’hectares s’ajoute à l’objectif de Kering de protéger par ailleurs 1 million d’hectares d’habitats « irremplaçables » critiques au-delà de sa chaîne d'approvisionnement, ce qui représente au total la transformation de 2 millions d’hectares de terres. Le Fonds Régénératif pour la Nature attribuera des subventions aux agriculteurs, aux ONG et aux parties prenantes qui sont en première ligne pour développer et intégrer le changement des pratiques agricoles sur le terrain. La première phase de financement est ouverte aux dépôts de projet à partir d’aujourd’hui. 

 


Avec ce Fonds Régénératif pour la Nature, Kering et Conservation International souhaitent soutenir financièrement les agriculteurs qui s’engagent dans une transition de leurs pratiques agricoles actuelles, à fort impact sur le climat et la planète, vers des pratiques plus régénératrices qui respectent la nature et atténuent le changement climatique. Ce fonds aidera directement les agriculteurs à adopter des pratiques agricoles régénératrices, tout en sensibilisant à la nécessité d'améliorer les pratiques agricoles à l’échelle de la ferme, et en faisant en sorte que les bons mécanismes de marché soient installés pour intégrer une production agricole régénératrice. Les projets éligibles seront situés dans un (ou plusieurs) des 17 pays retenus après une analyse rigoureuse  par Conservation International, et seront dédiés à l’une (ou plusieurs) des matières premières clés du secteur du luxe : cuir, coton, laine et cachemire. Afin d’apporter la preuve de la pertinence d’utiliser des matières premières régénératrices dans la chaîne d'approvisionnement du secteur de la mode, le fonds a été conçu avec des outils et méthodologies scientifiques pionniers, donnant la priorité aux projets ayant le plus grand impact positif. Un contrôle de l’état d'avancement des projets permettra de vérifier qu’ils fournissent des résultats mesurables en faveur de la nature, du climat et des moyens de subsistance. 

 

« L’un des objectifs clés de notre Fonds Régénératif pour la Nature est d’accroître la qualité et la quantité des matières premières naturelles régénératrices disponibles pour le secteur du luxe et de la mode. L’idée centrale, c’est de financer des porteurs de projets capables de générer directement un changement à l’échelle de l’exploitation agricole pour, à terme, convertir un million d’hectares de terres à des pratiques respectueuses de la nature », a déclaré Marie-Claire Daveu, Directrice du Développement Durable et des Affaires institutionnelles internationales de Kering. « Le Luxe et la mode, en tant que secteur économique, peuvent agir sur ce levier de changement essentiel et aider à faire évoluer l'agriculture afin de relever les défis climatiques et de minimiser la perte de biodiversité. »

 

« La biodiversité abrite les écosystèmes dont l’humanité dépend, que ce soit l’eau que nous buvons, la nourriture que nous mangeons ou les vêtements que nous portons », a ajouté le Dr M. Sanjayan, Directeur général de Conservation International. « L'engagement de Kering dans la préservation de la nature dont son activité dépend est une avancée majeure pour la mode ; cela représente pour ce secteur une occasion majeure d’influencer des milliards de personnes et d’aider à redéfinir nos priorités en tant que consommateurs de produits de mode et de luxe. Je félicite Kering pour son leadership dans ce domaine, et nous sommes impatients de travailler avec les équipes pour contribuer à transformer leur secteur. »
 

Les propositions de projets doivent être déposées au plus tard le vendredi 30 avril 2021. Pour en savoir plus sur les modalités d’inscription, rendez-vous sur ce lien. 

 

À propos de Kering
Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie, la Joaillerie et l’Horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, DoDo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, ainsi que Kering Eyewear. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, Kering permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable. C’est le sens de notre signature : « Empowering Imagination ». En 2019, Kering comptait près de 38 000 collaborateurs et réalisait un chiffre d’affaires de 15,9 milliards d’euros.


À propos de Conservation International
Conservation International se pose en catalyseur d’une nouvelle ère où l'agriculture régénératrice est une solution globale pour les personnes, la nature et le climat. Entre approche scientifique, programmes de terrain, partenariats institutionnels et engagement gouvernemental, CI fédère les parties prenantes autour d’une vision commune en faveur de l'agriculture régénératrice, et développe des collaborations multipartites qui portent et concrétisent cette vision. 
 

 

 

Contacts presse

 

Kering
Emmanuelle Picard-Deyme  |  emmanuelle.picard-deyme@kering.com
 


Conservation International
Jenny Parker McCloskey   |     jparker@conservation.org

 

 


www.kering.com 
Twitter: @KeringGroup  |  LinkedIn: Kering  |  Instagram: @kering_official  |  YouTube: KeringGroup