Développement Durable
mardi 30 juin 2020

Kering publie sa Stratégie Biodiversité et se fixe des objectifs spécifiques en matière de biodiversité

• Kering s’engage à avoir un impact net positif sur la biodiversité à horizon 2025 • Kering lance un fonds pour l’agriculture régénératrice à hauteur de 1 million d’hectares de terres • Masterclass en ligne sur la biodiversité avec Kering, Global Fashion Agenda et Conservation International, le 1er juillet à 15h00 UTC

Kering publie aujourd’hui pour la première fois sa stratégie dédiée à la biodiversité, assortie de nouveaux objectifs visant à atteindre un « impact net positif » sur la biodiversité d’ici à 2025. Parmi les moyens mis en place figure le lancement d’un fonds, le Kering for Nature Fund, créé pour soutenir la transition du secteur de la mode vers une agriculture régénératrice. 
Kering et Global Fashion Agenda coaniment aujourd’hui une Masterclass en ligne sur l’importance d’intégrer la biodiversité au cœur des activités des entreprises, avec l’intervention d’experts de Conservation International. Cette conversation se tient aujourd'hui, 1er juillet 2020, à 15h00 CET / 14h00 BST / 06h00 PST / 08h00 CST.

 

Dans la lignée de son engagement de long terme pour le développement durable, la stratégie biodiversité de Kering présente les étapes à suivre non seulement pour minimiser la perte de la biodiversité dans l’ensemble des circuits d'approvisionnement à l’échelle du Groupe, mais également pour préserver la nature et mettre en place une approche de conservation permettant d’être « net positif ». Cette stratégie s’appuie sur la prévention de la dégradation de la biodiversité, la promotion de pratiques agricoles durables et régénératrices qui favorisent la santé des sols, ainsi que la protection des forêts et écosystèmes de la planète qui sont essentiels pour la séquestration carbone. Kering définit ainsi de nouveaux objectifs liés à la biodiversité, complémentaires des engagements environnementaux précédemment rendus publics. 
Trois d’entre eux sont particulièrement ambitieux :

 

•    Kering s’engage à atteindre un « impact net positif » sur la biodiversité à horizon 2025 en régénérant et en protégeant une superficie six fois supérieure à l’empreinte écologique totale de l’ensemble de la chaîne d'approvisionnement du groupe, depuis la production des matières premières, dans les 5 années à venir. 
•    Kering va convertir 1 million d’hectares de fermes et de pâturages dans les paysages de sa chaîne d'approvisionnement en espaces d’agriculture régénératrice d’ici à 2025.
•    Kering va protéger 1 million d’hectares d’habitats « irremplaçables » critiques supplémentaires, au-delà de sa chaîne d'approvisionnement, par le biais de programmes qui seront bénéfiques à plusieurs titres : protection de la biodiversité, séquestration de carbone et amélioration des moyens de subsistance des populations locales.

 

Parallèlement à ces engagements, la stratégie biodiversité de Kering contient un certain nombre de nouveaux objectifs spécifiques sur les approvisionnements et les opérations dont la combinaison va permettre de protéger la biodiversité dans la chaîne d'approvisionnement du groupe.

 

« Le maintien de la biodiversité conditionne intrinsèquement la viabilité à long terme de notre secteur, et de la société au sens large. Il est primordial d’intégrer une stratégie dédiée à la biodiversité – désormais composante à part entière de notre stratégie de développement durable – dans les opérations quotidiennes de Kering pour pouvoir agir sur la réduction de la perte de biodiversité au cours des prochaines années », a déclaré Marie-Claire Daveu, Directrice du Développement Durable et des Affaires institutionnelles internationales de Kering.
« Les entreprises ont un rôle majeur à jouer dans le passage à une économie respectueuse de la nature. Sans attendre que les Objectifs mondiaux pour la biodiversité soient définis en 2021, il est important que la stratégie de Kering soit fixée, en lien avec la communauté scientifique, afin que nous soyons prêts à prendre les mesures d’urgence qui s’imposent. » 

 

Pour soutenir la mise en place de sa stratégie biodiversité, Kering a également lancé aujourd'hui le « Kering for Nature Fund: 1 Million Hectares for the Planet » en partenariat avec Conservation International. Ce fonds va soutenir des projets d'agriculture régénératrice prometteurs partout sur la planète, avec l’objectif de convertir un million d’hectares de terres à des pratiques régénératrices. Le Kering for Nature Fund s’intéressera plus particulièrement aux matières premières ayant les impacts environnementaux les plus importants d'après l'analyse du Compte de Résultat Environnemental (EP&L), à savoir le cuir, le coton, le cachemire et la laine. L’objectif ultime de ce fonds est d'aider à transformer la production des matières premières dans le secteur de la mode, et de mener la transition vers des pratiques agricoles qui respectent les écosystèmes naturels.

 

La stratégie de Kering est fondée sur les meilleures études scientifiques disponibles, et s'appuie sur de précédents travaux du Groupe en matière de biodiversité. Des initiatives en cours accompagnent cette stratégie, et vont aider Kering à atteindre un « impact net positif » sur la biodiversité d’ici à 2025. Ces initiatives clés comprennent notamment :

 

•    Encourager le développement de « Science-Based Targets (SBT) », des objectifs pour la biodiversité fondés sur la science, en étroite collaboration avec le Science-Based Targets Network, et aligner les décisions d’approvisionnement sur le cadre défini par les SBT.
•    Développer de nombreux projets régénératifs, comme par exemple un programme déjà en place en Mongolie, relié à la chaîne d'approvisionnement de cachemire de Kering. Ce programme est en cours de création en partenariat avec la Wildlife Conservation Society.
•    Etablir un partenariat avec le Savory Institute pour la promotion et le soutien de la production régénératrice de matières premières dans les chaînes d'approvisionnement de cuir et de fibres de Kering issues de systèmes de pâturages, telles que la laine et le cachemire. 
•    Collaborer avec des pairs dans le cadre du Fashion Pact afin d’identifier les actions concrètes pour empêcher la perte de biodiversité future à l'échelle du secteur, et mettre au point des méthodes pour mesurer les impacts sur des espèces et écosystèmes clés.
•    Publier un « guide » avec le Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL) et le cabinet de conseil Biodiversify pour aider les entreprises du secteur de la mode à élaborer une stratégie en faveur de la biodiversité et à transformer leur rapport à la nature. 
•    Travailler en étroite collaboration avec les organisations qui sont au cœur de la conservation et de la recherche sur la biodiversité, à l’instar du partenariat de Kering avec la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), visant à soutenir chacun des domaines de son action pour renforcer le cadre scientifique et permettre des décisions mieux avisées concernant la nature.
•    Soutenir The Explorers, une plateforme multimédia dressant un inventaire exhaustif des ressources naturelles de la planète pour sensibiliser sur l’urgence de les protéger.
•    Collaborer avec les différents secteurs impliqués dans la chaîne d’approvisionnement de Kering, et notamment l'industrie alimentaire, à travers One Planet Business for Biodiversity, afin d’identifier les projets inter-entreprises dans le domaine de l'agriculture régénératrice.

 

 

Découvrir la stratégie de biodiversité complète de Kering

 


À propos de Kering 


Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie, la Joaillerie et l’Horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, DoDo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, ainsi que Kering Eyewear. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, Kering permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable. C’est le sens de notre signature : « Empowering Imagination ». En 2019, Kering comptait plus de 38 000 collaborateurs et réalisait un chiffre d’affaires de 15,9 milliards d’euros.

 


Contacts presse


Emmanuelle Picard-Deyme              + 33 (0)1 45 64 61 87    emmanuelle.picard-deyme@kering.com
Mich Ahern                 + 44 (0) 7984 684 454        mich.ahern@gmail.com

 

 

www.kering.com
Twitter : @KeringGroup
LinkedIn : Kering 
Instagram : @kering_official 
YouTube : KeringGroup