Groupe
mardi 29 juin 2021

Retour sur le Talk Women In Motion de Yael Naim, venue partager son regard sur la place des femmes dans la musique au Festival « Sœurs Jumelles - La rencontre de la Musique et de l’Image »

Dans le cadre du Festival Sœurs Jumelles, dont la première édition s’est tenue à Rochefort du 23 au 25 juin 2021, Yael Naim, auteure-compositrice, et artiste multi-interprète, a été l’invitée d’un Talk Women In Motion et s’est exprimée sur la question du féminisme, du rôle des femmes dans l’industrie de la musique et, plus largement, dans la culture.

Le Festival Sœurs Jumelles a pour vocation de mettre en évidence les liens existants entre les industries de la musique et de l’image. Particulièrement sensible à la question de la parité, Sœurs Jumelles a également à cœur de valoriser les femmes de la Musique et de l’Image, trop souvent oubliées. C’est donc tout naturellement que Kering, à travers son programme Women In Motion, a décidé de soutenir ce festival, et participer ainsi à la lutte contre l’invisibilisation des métiers de la musique au féminin, en rendant aux femmes du secteur la place qui leur est due. 

 

 

Pour ce premier Talk Women In Motion dans la musique, l’artiste Yael Naim était en conversation avec Julie Gayet, l’une des organisatrices à l’origine du Festival. En retraçant son parcours artistique, Yael Naim a d’abord souligné le manque de figures féminines de référence : « J’ai commencé en ayant un coup de foudre avec le piano à 9 ans, avec des idoles comme Mozart et Chopin, et je me suis très vite aperçue qu’il n’y avait pas de Mozart au féminin. À ce moment-là, inconsciemment je me suis dit qu’il fallait des femmes qui fassent ça, j’avais envie de faire ça. Or, à 9 ans, quand on se projette sur certains métiers, la question se pose des possibles pour les femmes. J’ai commencé très vite à composer et j’ai découvert que je n’avais pas envie d’attendre que les choses se fassent. Grâce à l’argent que j’avais gagné en remportant un concours de musique à 11 ans, j’ai pu acheter du matériel pour enregistrer, j’ai découvert ainsi la joie d’une certaine indépendance pour mon âge ! » 

 

 

Elle poursuit : « Ensuite il y a eu la découverte de la voix, avec d’autres idoles, féminines cette fois, comme Joni Mitchell, Nina Simone, et puis des peintres, Frida Kahlo, et écrivaines, comme Simone de Beauvoir, beaucoup de femmes fortes. Ce sont des femmes incroyables, des artistes impressionnantes et cependant leur vie a été très dure, et là encore la question s’est posée : il va falloir que je choisisse entre avoir une vie paisible ou être artiste. On se retrouve à devenir féministe malgré nous ! »

 

 

Pour cette artiste pluridisciplinaire la musique est une ouverture, un enrichissement : « C’est la musique qui m’a donné la curiosité de connaitre l’Autre, qui m’a donné envie de voyager et de créer ma vie sans barrières culturelles ou religieuses. »

 

 

Pourtant Yael Naim reconnait que ce milieu véhicule encore de nombreux clichés : « Dans le monde de la musique, on a du mal à imaginer une femme faire certaines choses, surtout quand on la voit en duo avec un homme. Les gens, dès qu’il y a un homme à côté d’une femme, déduisent naturellement que l’homme c’est le cerveau et qu’il a produit, composé et fait tout ce qui demande une réflexion, et que la femme est celle qui chante ou qui, dans le meilleur des cas, écrit des paroles. On a des a priori à cause des images qui nous sont proposées tous les jours, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans les publicités, par exemple on ne voit pas beaucoup d’images de femmes techniciennes, brachant des câbles, on ne voit pas assez de femmes qui proposent d’autres options de destin. »

 

 

 

À propos de Yael Naim

 

Yael Naim, née en 1978 à Paris, est une musicienne franco-israélienne. Auteure-compositrice, pianiste et guitariste, elle chante en anglais, en hébreu et en français. Très jeune elle se découvre une passion pour la musique classique et suit pendant dix ans des cours de piano et de musique classique au conservatoire, avant de s'ouvrir à la pop, au jazz et au folk. Il y a dix ans, Yael Naim faisait une entrée fracassante dans l’industrie de la musique avec la chanson New Soul, hymne solaire à la réincarnation et hit intemporel.
Forte de ce succès hors normes, Yael Naim a patiemment bâti une vie de musicienne, productrice, réalisatrice, plasticienne en compagnie de son binôme artistique et producteur David Donatien : Trois albums représentant plus d’un million de ventes à travers le monde, tous trois récompensés par une Victoire de la musique. 
 

 


À propos de Women In Motion

 

L’engagement de Kering auprès des femmes est au cœur des priorités du Groupe et s’étend, à travers Women In Motion, au domaine des arts et de la culture, où les inégalités femmes-hommes sont encore criantes, alors même que la création est l’un des vecteurs de changement les plus puissants. En 2015, Kering lance Women In Motion au Festival de Cannes avec pour ambition de mettre en lumière les femmes du cinéma, devant et derrière la caméra. Le programme s’est depuis étendu à la photographie, à l’art, et aujourd’hui, à la musique. Le programme récompense, à travers ses Prix, des figures inspirantes et de jeunes talents féminins, et offre, dans le cadre de ses Talks, un lieu d’expression à des personnalités qui partagent leur regard sur la représentation des femmes au sein de leur profession. Women In Motion est depuis sept ans une tribune de choix pour contribuer à changer les mentalités et à réfléchir à la place des femmes et à la reconnaissance qui leur est accordée dans tous les domaines artistiques.

 

 

 

À propos de Sœurs Jumelles 

 

 

C’est à Rochefort que s'ancre l’événement Soeurs Jumelles, né de la rencontre entre quatre acteurs de la musique et de l’image : Julie Gayet, Hélène Girault, Delphine Paul et Eric Debegue, avec l’envie commune de poursuivre et de développer des échanges professionnels et artistiques entre ces deux filières. Invitation à l’échange et aux rencontres créatives, Soeurs Jumelles veut provoquer des interactions, dresser un état des lieux des pratiques, créer des opportunités de collaborations et de réflexions communes et faire résonner les enjeux des deux filières dans le débat public. Particulièrement sensible à la question de la parité, Soeurs Jumelles aura aussi à cœur de mettre en lumière les femmes de la Musique et de l’Image.

 

 

 

À propos de Kering 

 

 

Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie, la Joaillerie et l’Horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, Dodo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, ainsi que Kering Eyewear. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, Kering permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable. C’est le sens de sa signature : Empowering Imagination

 

 

 

Plus d’informations  

 

Sur l’espace Presse Women In Motion de kering.com

 

 

 

 

Contacts

 

Presse Kering


       Emilie Gargatte           +33 (0)1 45 64 61 20    emilie.gargatte@kering.com

Eva Dalla Venezia       +33 (0)1 45 64 65 06     eva.dallavenezia@kering.com
             


 


www.kering.com
Twitter: @KeringGroup
LinkedIn: Kering
Instagram: @kering_official
YouTube: KeringGroup