Développement Durable

Soutenir les femmes dans la chaîne de valeur

Les femmes représentent non seulement une part importante de nos clients et de nos équipes, mais elles jouent aussi un rôle clé tout au long de la chaîne de valeur. Créer un environnement de travail qui favorise l’inclusion et la diversité, et donc le développement de ses collaboratrices est une priorité pour Kering.

Promouvoir la parité, l’inclusion et la diversité

Engagé de manière historique pour l’égalité entre les femmes et les hommes, Kering place la diversité, l’inclusion, la parité à tous les niveaux de l’organisation au cœur de sa culture et de son action.


Si la diversité est abordée par Kering dans toute sa pluralité, un accent particulier est mis sur l’égalité professionnelle. Dès 2010, le Groupe lance un programme interne pour progresser sur cet axe et devient par ailleurs l’un des premiers signataires en France de la Charte Women’s Empowerment Principles, élaborée par l’ONU Femmes et le Pacte Mondial des Nations Unies. Cette charte donne des lignes directrices pour favoriser la présence et la progression des femmes dans l’entreprise et, plus généralement, dans la société.


Avec 55 % de femmes parmi ses managers, 58 % au sein du Conseil d’administration et 33 % au sein du Comité exécutif, le Groupe est l’une des sociétés les plus féminisées du CAC 40. 
 


 
Être un employeur de choix

Dans le cadre du pilier Collaborate de sa stratégie de développement durable, Kering s’est donné pour ambition de devenir l’employeur de référence du secteur du Luxe en développant notamment une démarche d’excellence en matière de parité, de diversité et d’inclusion. Le Groupe propose ainsi une Politique Parentalité ambitieuse, offrant 14 semaines de congés payés pour tous les salariés du Groupe dans le monde à l’arrivée d’un nouvel enfant.

Les femmes dans la chaine d’approvisionnement


Dans de nombreux pays, les femmes sont confrontées à des obstacles économiques et sociaux inacceptables. Dans ce contexte et pour favoriser l’accession à une véritable parité, Kering et ses Maisons italiennes ont mené en 2019 une étude d’envergure sur la place des femmes dans les chaînes d’approvisionnement du secteur du Luxe en Italie, en partenariat avec la Camera Nazionale della Moda et trois associations spécialistes du sujet (BSR, Wise Growth et Valore D). L’étude a permis d’identifier quatre axes de travail prioritaires : les conditions de travail et les opportunités économiques ; la gestion de carrière et le leadership ; la maternité ; et les comportements sur le lieu de travail et le harcèlement. Ce projet s’est poursuivi en 2020 par le biais de formations auprès de certains des fournisseurs du Groupe.

 

En 2018, Gucci a annoncé un partenariat avec I Was A Sari, une entreprise sociale qui œuvre à autonomiser des femmes indiennes défavorisées en les formant à la broderie et au recyclage de saris. En mars 2021, Gucci et I Was a Sari ont dévoilé « Now I Can », un nouveau programme de formation professionnelle en broderie disponible gratuitement sur Udemy, une plateforme numérique de cours en ligne.