Développement Durable
jeudi 27 octobre 2016

Kering et la Parsons School of Design entament une nouvelle collaboration pour mesurer l’impact environnemental du design

 

Lancement d’un nouveau cours de design intégrant les critères de développement durable

 

Mise à disposition de l’application My EP&L auprès des étudiants afin de mesurer et comparer les impacts environnementaux de différents produits et de créer des pièces plus durables

 

Présentation par les étudiants des projets de création durable sélectionnés, à l’occasion d’une exposition exclusive

 

Kering et The New School’s Parsons School of Design ont annoncé aujourd’hui le lancement d’une nouvelle collaboration dans le cadre du partenariat formé il y a plusieurs années. Celle-ci prend la forme d’un nouveau cursus de design visant à tirer parti du programme pilote EP&L KERING x PARSONS et de l’application My EP&L. L’objectif sera de mesurer et de mieux comprendre les impacts environnementaux des créations des étudiants.

 

Cette collaboration permet à Kering d’introduire de nouveaux modules au programme Fashion de Parsons, en intégrant notamment des cours pratiques sur le développement durable dans le cursus de l’école. Parsons proposera les modules de Kering à trois de ses sections Systems & Society Thesis de 3ème année, et à deuxsections Materiality Thesis. Les étudiants pourront découvrir la méthodologie du compte de résultat environnemental (EP&L) développée par Kering, qui permet de mesurer les impacts environnementaux des activités de l’entreprise sur toute la chaîne d’approvisionnement et de leur attribuer une valeur monétaire. Les étudiants seront également formés pour apprendre à intégrer le concept de développement durable dès le début du processus de design en évaluant et comparant différents matériaux. Cette démarche leur permettra de comprendre comment leurs choix influent sur les impacts environnementaux de leurs créations, du sourcing à la fabrication, et ce grâce à l’application My EP&L de Kering. Les projets de thèse des étudiants seront ensuite évalués et notés selon des critères à la fois de design et de développement durable: les dixmeilleures créations des étudiants bénéficieront d’une couverture médiatique unique lors d’une exposition exclusive, organisée par Kering et Parsons à l’issue du cursus.

 

Testée pour la premièrefois dans le cursus Parsons, l’application My EP&L reprend la méthodologie de compte de résultat environnemental de Keringet se présente comme un outil simple, imaginé pour les étudiants et l’industrie de la mode, permettant de visualiser immédiatement l’impact d’un produit-type, depuis l’extraction des matières premières qui le composent jusqu’à sa vente en boutique. En se concentrant sur quatre pièces emblématiques d’une garde-robe (veste, chaussures, sac à main et bague), les utilisateurs de l’application My EP&L peuvent sélectionner les matières premières utilisées (comme le cachemire, la laine, le coton biologique, le cuir), leur origine et la zone géographique où le produit sera fabriqué. Dans chaque catégorie, les impacts environnementaux liés aux émissions de carbone, à la consommation d’eau, à la pollution de l’eau et de l’air, à la production de déchets et à l’utilisation des sols sont ensuite pris en compte en s’appuyant sur une base de plus de 5000indicateurs pour évaluer l’impact total du produit fini. Par ailleurs, My EP&L peut servir d’outil comparatif, en permettant à ses utilisateurs de comprendre et de privilégier les meilleures options dans le but de faire les choix ayant le moins d’impact possible, afin d’aboutir à des créations plus durables. A titre d’exemple, My EP&L montre que choisir un sac en cuir français doublé en soie chinoise et agrémenté de pièces en laiton chilien génère un impact environnemental moins important (-4,40€, soit 26% de moins) qu’un sac en cuir américain agrémenté d’une doublure en lin et de pièces de bambou de Chine.

 

«My EP&L démontre tout le potentiel de l’analyse EP&L: l’application accompagne les créateurs de mode au moyen de calculs extrêmement simples permettant de définir les meilleures options en temps réel. C’est un outil idéal pour intégrer le concept de développement durable dans la fabrication des produits dès le début de la phase de création,» explique Marie-ClaireDaveu, Directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering. «C’est une illustration très concrète de l’engagement que nous avons pris de promouvoir l’importance du développement durable auprès des nouvelles générations, et notamment celles qui rejoindront le secteur du luxe. Nous sommes ravis d’aller plus loin dans notre collaboration avec Parsons, et nous aurons à cœur de partager l’application My EP&L avec d’autres écoles et universités au terme de ce programme pilote.»

 

«Nous sommes heureux de travailler avec Kering dans le cadre de cette initiative importante proposée à nos étudiants,» déclare BurakCakmak, Responsable Fashion à la Parsons School of Design. «L’éducation au développement durable est cruciale pour nos étudiants. Avec l’aide de Kering, Parsons formera une nouvelle génération de leaders de l’industrie de la mode capables d’initier des changements profonds.»

 

Pour télécharger l’application My EP&L, cliquez ici :App Store(version smartphone) ouAndroid version(version Android).

 

A propos de Kering

 

Groupe mondial de Luxe, Kering développe un ensemble de maisons de luxe dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie : Gucci, Bottega Veneta, Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Brioni, Christopher Kane, McQ, Stella McCartney, Tomas Maier, Boucheron, Dodo, Girard-Perregaux, Pomellato, Qeelin et Ulysse Nardin. Kering développe également les marques de Sport & Lifestyle Puma, Volcom et Cobra. En encourageant l’imagination sous toutes ses formes, Kering permet à ses marques de réaliser leur potentiel de croissance et ouvre la voie à des méthodes plus durables.

 

Kering a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de plus de 11,5 milliards d’euros et rassemblait plus de 38 000 collaborateurs au 31 décembre. L’action Kering est cotée à Euronext Paris (FR 0000121485, KER.PA, KER.FP).

 

À propos de la Parsons School of Design

 

Parsons est un leader mondial dans le domaine de la formation au design. L’établissement propose des programmes intégrant à la fois le design et les beaux-arts. Avec l’ouverture de son programme de design de mode en 1906, Parsons est considérée comme étant à l’origine de la Seventh Avenue, l’épicentre de la mode américaine. Parsons propose une Licence en Beaux-Arts « Design de mode », plusieurs diplômes en deux ans « Design de mode et Marketing mode », ainsi qu’un Master en Beaux-Arts « Design et industrie de la mode » créé à l’initiative d’une ancienne étudiante de Parsons, Donna Karan. Parsons a formé plusieurs générations de créateurs de mode américains de renom, comme Tom Ford, Marc Jacobs, Donna Karan, Isaac Mizrahi, Tracy Reese, Narciso Rodriguez, Anna Sui, Prabal Gurung, Derek Lam, Proenza Schouler, Vena Cava, Alexander Wang ou Jason Wu. Pour plus d’informations, rendez-vous surwww.newschool.edu/parsons.

 

Contacts presse

 

Kering

 

France

 

Emmanuelle Picard-Deyme emmanuelle.picard-deyme@kering.com+ 33 (0)1 45 64 61 87

 

International

 

Mich Ahern mich.ahern@gmail.com + 44 (0) 7984 684 454

 

Parsons

 

Will Wilbur wilburw@newschool.edu 212 229 5667 ext. 3990

 

Site Internet:www.kering.com

 

Réseaux sociaux

 

Twitter:@KeringGroup

 

LinkedIn:Kering

 

Instagram:@kering_official

 

YouTube:KeringGroup

 

YouTube:youtube.com/TheNewSchool

 

Twitter: @TheNewSchool

 

LinkedIn:The New School Parsons

 

Instagram: @TheNewSchool, @ParsonsSchoolofDesign

 

Facebook:facebook.com/thenewschool/ facebook.com/parsonsthenewschool/

 

Télécharger le communiqué (.pdf 319.02 Ko)