Développement Durable

La Fondation Kering

Depuis 2008, la Fondation Kering lutte contre les violences faites aux femmes. Privilégiant le partenariat et la co-construction pour plus d’impact, la Fondation soutient des ONG locales et des entrepreneurs sociaux et organise des campagnes de sensibilisation entraînant le grand public et l’ensemble des collaborateurs de Kering dans son action.

mains de femme
Encourager les partenaires locaux

 

Consciente du rôle déterminant qu’elle peut jouer aux côtés des pouvoirs publics et des associations, la Fondation Kering travaille conjointement avec des ONG locales qui, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, mettent les femmes victimes de violence au cœur de leurs programmes.  Elle accompagne aussi des entrepreneurs sociaux qui ont su allier modèle économique durable et solution à des problématiques concrètes.

 

En 2018, la Fondation, à travers ses Kering Foundation Awards, a ainsi soutenu sept projets incluant, entre autres, une application numérique facilitant l’accès des femmes victimes de violence au dépôt de plainte, une entreprise d’insertion économique et sociale de demandeuses d’asile ou encore un projet de groupes de parole autour du comportement d’hommes violents.

 


Sensibiliser contre les violences faites aux femmes

La Fondation Kering fait de la sensibilisation un autre axe fort de son programme.
Dans l’objectif d’instaurer dans le Groupe un environnement de travail bienveillant pour les femmes victimes de violences et afin de de faire évoluer les mentalités, elle déploie des formations sur les violences conjugales à destination des collaborateurs de Kering, qui ont déjà touché plus de 1 200 collaborateurs. Depuis 2017, des sessions de formation ont été organisées pour les membres du Comité exécutif du Groupe et des marques.

 

En parallèle, pour donner une visibilité à ce sujet qui reste encore trop souvent tabou, la Fondation Kering produit des campagnes à destination du grand public, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre, où la Fondation encourage chacun à se mobiliser sur les réseaux sociaux.
 

 

 

S'engager auprès des femmes réfugiées


Soutenir les femmes réfugiées et migrantes est l’une des priorités de la Fondation Kering car elles sont particulièrement exposées aux violences : 70 % d’entre elles en sont victimes, dans les camps ou durant leur parcours migratoire (Source : Association Gynécologie Sans Frontières). En France, la Fondation Kering soutient ainsi des associations qui offrent aux femmes réfugiées et migrantes un accompagnement médical, psychologique, et social.

 

 

 

« Partout dans le monde où existent des atteintes à l'intégrité ou à la dignité de la femme, je considère que chacun d’entre nous porte une responsabilité particulière. »

François-Henri Pinault
Président-Directeur général de Kering et Président de la Fondation Kering

Chiffres Clés

chiffres clés fondation
chiffres clés fondation
chiffres clés fondation
chiffres clés fondation