Développement Durable

Ambition circularité

Sortir de la culture du « take, make, waste (« prélever, fabriquer, consommer, jeter ») va au-delà de la question du recyclage. Passer à une économie véritablement circulaire implique de repenser en profondeur la manière dont nous produisons et utilisons les ressources, mais également la façon dont nous prolongeons la durée de vie des produits.

Ambition circularité

Afin de réduire la pression de leurs activités sur les ressources naturelles, Kering et les Maisons du Groupe développent une démarche d'économie circulaire. Pour garantir une croissance durable, il est aujourd'hui indispensable de faire évoluer les pratiques et de transformer les modèles traditionnels en agissant tout au long du cycle de vie des produits.


L’économie circulaire suppose un nouvel état d'esprit, qui met l'accent sur l'innovation, la créativité et la responsabilité – des valeurs fondamentales pour Kering. L’enjeu : augmenter la longévité des produits et réinventer la façon dont nous utilisons et réutilisons les matériaux. 


Pour répondre aux principes de l’économie circulaire et croître toujours plus durablement, Kering dévoile en 2021 son ambition circularité, organisée autour de quatre piliers : promouvoir un luxe durable, adopter une approche holistique, innover pour une meilleure gestion des ressources et collaborer avec l’ensemble de l’industrie. 


Découvrez ci-dessous les actions menées par le Groupe sur ces différents piliers.

1
Promouvoir un luxe durable

Les créations des Maisons du Groupe sont le résultat d'un savoir-faire et d'une technique artisanale d'excellence. Ils sont conçus et créés à partir de matériaux uniques et sont soumis à des contrôles de qualité rigoureux afin de garantir leur longévité et leur durabilité. Afin de tendre vers toujours plus de durabilité, les Maisons proposent à leurs clients des services de réparation, permettant de maintenir la qualité de leurs produits et de leur assurer une plus grande longévité.

Kering étudie également de nouveaux business modèles afin de préserver la valeur des pièces et d’allonger leur durée de vie. À ce titre, la vente de produits de seconde main constitue un axe de réflexion stratégique pour le Groupe, qui a choisi en 2021 d’investir dans Vestiaire Collective, première plateforme mondiale de mode de seconde main.

+ -
2
Adopter une approche holistique

L’approche circulaire commence dès l’extraction des matières premières : pour concevoir des produits qui durent dans le temps, les Maisons doivent s’assurer qu'elles ne sont pas seulement d’excellente qualité, mais aussi cultivées en respectant et régénérant la nature. Elle doit aussi couvrir l’ensemble du processus de sourcing. C’est pourquoi Kering œuvre à accélérer sa transition vers l’agriculture régénératrice et adopte des méthodes de sourcing et de production toujours plus durables.
Afin d’accroître son efficacité énergétique, de réduire la pollution et de gérer les déchets issus de ses processus de fabrication, le Groupe travaille en étroite collaboration avec le programme Clean by Design et améliore ainsi les résultats de ses usines de textile. Par ailleurs, Kering transforme également son mode de production afin notamment de prévenir le rejet de microfibres de textile.
Les Standards Kering Relatifs aux Matières Premières et aux Processus de Fabrication listent des critères environnementaux pour chaque matériau utilisé par le Groupe, du coton à l'or. Ces Standards encouragent l'utilisation de matières premières pensées pour la circularité : n’épuisant pas les sols, renouvelables et issues de l’agriculture régénératrice ou de produits recyclés. Kering s’est engagé à s’aligner à 100% sur ces Standards à horizon 2025. 

+ -
3
Innover pour une meilleure gestion des ressources

Pour parvenir à un business model basé sur la circularité, Kering met en commun les ressources de ses Maisons afin de réduire ses déchets, d’éliminer le plastique à usage unique et de garantir l’utilisation des meilleures pratiques de l’industrie. Ainsi, pour mieux prévoir les ventes et minimiser les stocks excédentaires, le Groupe utilise de manière croissante les solutions d’intelligence artificielle. 
Au cours des deux dernières années, Kering et ses Maisons ont contacté plus de 100 partenaires et mis en œuvre 65 initiatives aux côtés d’entreprises sociales travaillant autour du tri, de la vente et du recyclage des vêtements et accessoires. Kering soutient également des programmes d'entreprises sociales pour former des personnes à l'upcycling, notamment Le Relais, pour les tissus et uniformes usagés, et Tissons la Solidarité, un réseau communautaire qui crée des compétences et des emplois autour du recyclage des vêtements.

+ -
4
Collaborer avec l'ensemble de l'industrie

Convaincu que la transition vers une économie circulaire requiert une coopération intra- et intersectorielle, Kering collabore avec une série d’experts, du Consortium Microfibre, au Apparel Impact Institute, en passant par Fashion for Good et la Fondation Ellen MacArthur. 
L’ONG italienne Legambiente assure un audit transparent des actions du Groupe afin d’assurer qu’elles conduisent à un réel changement de paradigme permettant de s’inscrire à terme dans un modèle circulaire. 
Le Global Fashion Agenda, dont Kering est le partenaire stratégique, a lancé en mai 2017 un appel pour une accélération de la transition vers une économie circulaire et publié en 2018 des guides opérationnels pour une mise en œuvre d’une mode circulaire. 

+ -